Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par La rédaction

Samedi 26 octobre, le maire de Monteux a annoncé, en présence d’une centaine de riverains et d’une équipe de France 3, la suspension par Bouygues Télécom du projet d’implantation d’un pylône-relais d'une hauteur de 25 mètres, dans le quartier des Marjoraines.


Il faut dire que les riverains, constitués en association, ont réussi un véritable tour de force en mobilisant les habitants au-delà des limites de leur quartier, et les médias, en quelques semaines seulement. En effet, Monsieur Gros avait eu connaissance du projet depuis début 2018 mais n’avait pas informé les riverains qui n’ont découvert le projet qu’en juillet 2019, lors de l’affichage du panneau d’information préalable au chantier. 

monteux, antennes, majoraines,
La mobilisation contre le projet de pylône a été puissante, rapide et "professionnelle", obligeant une prise compte tardive mais bien réelle du problème


Face à une mobilisation aussi bien structurée et fortement déterminée, Monsieur Gros, dont la responsabilité dans les tensions générées par ce projet ne fait aucun doute, ne pouvait que réagir et a obtenu de la part d’un opérateur certainement inquiet de la tournure des événements une suspension du projet. C’est cette suspension qu’il a présentée comme un scoop mais qui sent plutôt le rattrapage. Et les riverains ont raison de rester vigilants quant aux suites données alors que nous sommes en période préélectorale.


L’opposition, en particulier la conseillère municipale Michelle Richard et le candidat Patrice de Camaret, en pointant du doigt la responsabilité du maire, l’a sans aucun doute aidé à prendre conscience de l’enjeu et à porter enfin son intérêt sur la question.


...Et Monsieur Gros n’a toujours pas répondu à la question qui lui est posée : « Pourquoi n’avez-vous pas informé les riverains pendant près d’une année et demi de ce projet ? »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article