Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par La rédaction

Suite au conseil municipal qui s'est tenu hier soir, la conseillère municipale d'opposition Michelle Richard a publié un communiqué et l'a fait parvenir à la presse et à notre rédaction. Le voici dans son intégralité :

Le conseil municipal du 5 mars a pâti d’un manque de transparence et de sincérité sur au moins trois points :

-          le maire a présenté une dette limitée (12,5 millions €) mais le montant ne tenait en réalité pas compte des budgets annexes ; or la particularité du budget de Monteux est justement l’importance de la dette portée par ces budgets annexes (11,8 millions €) ;

-          faisant suite à ma demande de siéger seule, en quittant - sans animosité - le groupe « Bleu Marine », le maire a décidé de m’évincer de toutes les commissions ; il est compréhensible qu’un maire qui a été élu sur la division des blocs « RN » et « LR » voit d’un mauvais œil que je sorte de ces blocs et qu'il veuille m’évincer ; disposant de la majorité municipale, il est parfaitement en droit de le faire. Mais il a habillé cette décision simple de longs et savants calculs pour simuler un exercice démocratique.

-          il a reporté à deux reprises la date du conseil municipal (26 puis 27 février, puis 5 mars), en me prévenant avec moins d’une heure de préavis. Mais la raison qu’il invoque pour ce report est la volonté de mieux informer les élus de l’opposition !

Nous gagnerions dans notre débat démocratique à Monteux à faire preuve de bonne foi.

Michelle Richard lors d'une action de nettoyage de la nature en février 2019

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :