Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Patrice de Camaret

Le chemin de la Ribière se trouve juste au Nord de l’Auzon, à proximité du camping municipal. Situé dans une zone qui était encore agricole il y a peu de temps, il relie de nouveaux lotissements au chemin de la Crozette et à la route de Loriol. Les habitants y vivent globalement heureux, appréciant le calme et l’atmosphère généralement tranquille. Les relations entre voisins sont même chaleureuses.

Mais voilà, comme dans bien des zones de logements neufs à Monteux, à l’instar de la rue Jules Fabre qui est la plus emblématique sur ce sujet, la bétonisation a été rapide et l’infrastructure n’a pas été pensée en adéquation avec la densité de population et les flux que celle-ci engendre. Rien n’a été prévu pour les piétons, les poussettes et les vélos qui n’ont qu’à bien se tenir ! Surtout, cette urbanisation à la va-vite, a abouti à la pose de dalles non scellées au milieu de la chaussée. Produisant un claquement sourd à chaque passage de voiture, elles donnent aux riverains la désagréable impression que le TER passe dans leur jardin !

Il conviendra à l’avenir que la municipalité de Monteux, qui n’a pourtant pas été avare au cours des 30 dernières années pour dépenser l’argent public, consacre des efforts à la viabilité et à la finition des infrastructures :

- à court terme, réaliser les travaux d’amélioration de la chaussée (système de dalles à revoir, dos d’âne à moderniser)

- à moyen terme, adapter les infrastructures pour qu’elles disposent de trottoirs adaptés et de pistes cyclables dignes de ce nom et qui sont aujourd’hui nécessaires.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article