Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Mireille

La passerelle qui, le long de la voie ferrée, enjambe la Sorgue de Velleron et relie Monteux à Althen-les-Paluds

La passerelle qui, le long de la voie ferrée, enjambe la Sorgue de Velleron et relie Monteux à Althen-les-Paluds

Depuis combien d’années, voire de dizaines d’années nous fait-on la morale ? Il faut être ouvert, abolir les frontières, créer des liens entre les hommes de tous les pays, voire qu’il n’y ait plus de pays. En classe, nous devions dessiner un grand pont entre l’Europe et l’Afrique, chanter une chanson contre les frontières et se donner la main en souriant. Plus subtilement, il nous fallait même abolir nos « frontières intérieures ».

Etre ouvert au monde : on nous a fait la morale partout, à l’école, au club sportif, à la mairie, à la radio, dans les journaux, à la télévision surtout, ...et même à la messe !

Malheur à celui qui ne serait pas « ouvert au monde », qu’il s’estime heureux de ne pas être enfermé à Montfavet.

 

C’est quand même paradoxal que ceux qui font des leçons d’ouverture au monde et mettent tant d’énergie à construire des ponts entre l’Europe et l’Afrique ne soient pas capables de mettre aux normes et maintenir ouverte aux piétons et aux vélos notre jolie petite passerelle qui, le long de la voie ferrée, ouvrait la campagne de Monteux sur celle d'Althen. Allez, monsieur le maire... un petit effort !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :