Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par L'équipe de monteux-info

La chambre régionale a examiné la gestion de la commune de Monteux. Dans son rapport, rendu le 29 décembre 2015, elle a constaté une augmentation des charges de gestion (c'est-à-dire des dépenses engagées par la municipalité) durant la période examinée (2010-2014) de 11,7%, passant de 9,6 à 10,7 millions d'euros. Cette étude dévoile en particulier la forte augmentation des dépenses liées au personnel (salaires et primes), le haut niveau des charges liées au remboursement d'emprunt et le niveau critique de "rigidité" des charges de la ville.

L'augmentation des charges de personnel, passant de 5,5 millions d'euros en 2010 à 6,7 millions d'euros en 2014, constitue le gros de la progression. Globalement, la masse des salaires et primes a augmenté de 22% de 2010 à 2014.

Les charges financières correspondant aux remboursements d'emprunt ont elles aussi nettement augmenté en passant de 599 000 euros en 2010 à 630 000 euros en 2014. Par habitant, cette charge passe de 55 à 57 euros, alors qu'elle n'est que de 35 euros en moyenne pour une ville de la taille de Monteux.

Le coefficient de rigidité des charges structurelles mesure le poids des charges qui sont incompressibles par rapport aux ressources globales dont la ville dispose. Le rapport de la cour montre que ce coefficient était en 2010 de 60,9% et qu'il est monté en 2014 au niveau très élevé de 65,2% alors que le seuil critique est atteint dès 56%. Cela signifie que Monteux ne dispose que de très peu de marges de manœuvre pour espérer dégager des fonds pour le remboursement d'emprunts ou pour réaliser de nouveaux investissements.

Il conviendra d'étudier les raisons qui ont poussé la municipalité à augmenter considérablement les charges liées au personnel et qui, au bilan, ont conduit à la situation que nous décrivons. Ce sera l'objet d'un autre article de votre blog préféré.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :